Haut-Katanga: Mgr Fulgence Muteba confirme la tenue d’un forum pour la réconciliation des leaders katangais

L’archevêque de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, Monseigneur Fulgence Muteba a, dans un point de presse animé jeudi, annoncé la tenue d’un forum sur la réconciliation de tous les katangais et des leaders en particulier.

Selon ce prince de l’église catholique, ces assises iront du 17 au 19 mai prochain avec une capacité d’accueil de 200 personnes dont les acteurs politiques, opérateurs économiques, chefs coutumiers, jeunes et mouvements des femmes.

« Le Forum pour l’unité et la réconciliation des Katangais que nous avons annoncé il y a de cela quelques semaines va avoir lieu effectivement du 17 au 19 mai prochain. C’est une initiative citoyenne, nous voulons tout simplement en tant que Pasteur, demander à nos frères et sœurs de consolider la cohésion au niveau de la province en vue d’être efficaces au niveau national. Nous avons invité plusieurs personnalités. Il y a des politiciens, des hommes d’affaires, des jeunes, des femmes, des chefs coutumiers tous vont se rencontrer autour de 200 personnes, et les gens vont enfin se parler, enterrer la hache de guerre et se retrouver dans la cohésion », a-t-il dit à la presse à Lubumbashi.

Pour l’archevêque métropolitain de lubumbashi, Il est d’une vive importance de préserver l’identité katangaise, garder l’âme et l’unité katangaise lors de ces tractations qui se tiendront dans l’ancienne ville la plus méridionale de la RDC

« Notre grande province du Katanga a été divisée il y a quelques années, on ne peut plus revenir à l’unité du Katanga mais on peut au-moins garder l’unité de l’âme Katangaise, la fierté Katangaise et de l’identité Katangaise. Nous n’oublions personne, nous avons dit que nous sommes soucieux de la cohésion dans notre société mais nous commençons par une catégorie des gens que nous estimons influents et qui peuvent, grâce à l’engagement de leur volonté à vivre dans la cohésion et l’unité et à se réconcilier, influencer pour que tous ceux qui peuvent au Katanga puissent entrer dans la dynamique du vivre-ensemble », a-t-il ajouté.

Il sied de préciser que ce forum est motivé par la division systématique observée en 2015 avant la tenue des élections de 2018.

Durant cette période, il y a eu deux camps; les uns pour l’ancien président Joseph Kabila et les autres pour l’ancien gouverneur de la ville Moïse Katumbi chapwe qui exigeait le respect de la constitution.

DJECY-DAVID BOPE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d bloggers like this: