Les déplacés des affrontements entre FARDC et M23 : Une femme de 90 ans meurt suite à la famine

Le rebondissement des affrontements entre l’armée congolaise et le M23 augmente en calamité. Mercredi dernier, une femme de 90 ans a rendu l’âme dans le camp des déplacés à Nyiragongo, près de la ville de Goma.

Les sources crédibles révèlent que cette dame est morte suite à la disette qui frappe plusieurs déplacés de guerre qui oppose les FARDC et les rebelles de M23.

Cette même source ajoute que à part cette femme âgée, 14 autres personnes sont mortes suite aux mauvaises inhumaines qu’ils vivent notamment le manque d’abri, d’eau potable …

il sied de noter que la dégradation des conditions sociales de ces déplacés tend à devenir une autre agression contre les congolais. Évidemment, l’appui de l’État et des organisations non-gouvernementales sont quintessent pour ces victimes.

Eben Ezer Mizonza un

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :