Mise en place du ProDIJE: Le ministre de PME sollicite la création d’un comité interministériel d’experts de l’ESPT, ESU et Formation Professionnelle

Le ministre d’Etat, ministre de l’Entrepreneuriat, des Petites et Moyennes Entreprises, Eustache Muhanzi a sollicité du gouvernement, l’autorisation de mettre en place un Comité interministériel d’experts des ministères de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, de la Formation Professionnelle ainsi que ceux de son ministère afin de ne pas accumuler du retard dans la perspective de la révision des programmes de formation à partir de l’année scolaire/académique 2022-2023 qui devra intégrer des cours d’entrepreneuriat.

Le ministre des PME l’a fait savoir pendant qu’il présentait l’état de l’évolution de la mise en œuvre du Programme de Développement et d’Initiation en Entrepreneuriat des Jeunes (ProDIJE).

Il faut noter que le Programme de Développement et d’Initiation en Entrepreneuriat des Jeunes a été adopté à la 13ème Réunion du Conseil des ministres du 30 juillet 2021 après le constat sur le faible esprit entrepreneurial des jeunes diplômés dû au système éducatif très généraliste de la RDC.

C’est ainsi que le gouvernement a estimé nécessaire de réfléchir sur les voies et moyens susceptibles d’aider la jeunesse à développer des compétences entrepreneuriales au lieu d’être calquée sur la carrière de la fonction publique.

ProDIJE s’est proposé de promouvoir l’émergence d’un tissu des Micros, Petites et Moyennes Entreprises, compétitives et innovantes, contribuant significativement à la diversification de l’économie ainsi qu’à la création des emplois stables et décents.

Mont CARMEL

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d bloggers like this: