RDC: Le président de la Cour Constitutionnelle, Dieudonné Kaluba quitte ses fonctions

La Cour constitutionnelle a procédé au renouvellement de trois de ses neufs juges. D’après un document signé par son greffier en chef, l’audience tenue ce 10 mai pour le tirage au sort des nouveaux magistrats a été convoquée suite à des instructions données par Félix Tshisekedi, via une lettre de son directeur de cabinet, Guylain Nyembo, datée du 6 mai 2022.

A l’issue du tirage organisé à son siège, le président de la Haute Cour, Dieudonné Kaluba Dibwa, ainsi que le juge Évariste-Prince Funga Molima ont été remplacés.

Selon les informations en notre possession ce tirage au sort brusque qui a été recommandé par le chef de l’Etat de lui-même, augure une rupture de confiance entre lui et le désormais ex-président de la Cour Constitutionnelle.

Les sources proches de la Cour constitutionnelle qui dénonçaient illégalité de cette décision, renseignent que l’enjeu est strictement électoral alors que la Cour s’était déclarée incompétente de juger l’ancien premier-ministre, Augustin Matata Ponyo qui a annoncé d’ores et déjà sa candidature pour la présidentielle de 2023.

Point n’est besoin de rappeler que le poste de président de la Cour constitutionnelle est stratégique, puisqu’il a la responsabilité de publier les résultats définitifs des prochaines élections présidentielles et législatives, prévues en 2023, lors desquelles le chef de l’État briguera un second mandat.

Élu président de la Cour Constitutionnelle le 20 avril 2021, Dieudonné Kaluba faisait partie de l’équipe d’avocats qui a défendu Félix Tshisekedi devant la Cour constitutionnelle en janvier 2019, lorsque Martin Fayulu contestait les résultats de la présidentielle de 2018.

Mont CARMEL

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d bloggers like this: