«Tshisekedi devrait cesser de rejeter la faute aux autres et commencer à rendre des comptes» (Martin Fayulu)

Plusieurs voix se sont levées pour condamner la sortie médiatique du Chef de l’État Félix Tshisekedi à Abidjan en Côte d’Ivoire.

En effet, lors d’un échange avec la diaspora congolaise vivante en Côte d’Ivoire ce mardi 10 mai, le Chef de l’État Félix Tshisekedi avait accusé les forces armées de la RDC et la police nationale congolaise d’être complice des atrocités qui se vivent à l’Est du pays.

En réaction à ces accusations, l’opposant Martin Fayulu lève le ton et appelle Félix Tshisekedi à cesser de rejeter la faute aux autres.

«Pitoyable de vilipender en public nos forces armées et notre police de cette manière. M. Tshisekedi devrait cesser de rejeter la faute aux autres et commencer à rendre des comptes. Le problème réside dans la trahison, le manque de ressources et la formation. Il faut des réformes», a déclaré le président du parti politique Ecidé, Martin Fayulu.

Après avoir accusé les forces armées et la police nationale de favoriser certaines choses qui favorisent l’insécurité, le président de la République a lancé aux congolais vivant en Côte d’Ivoire qu’il faut remettre de l’ordre au sein de ces deux services de sécurité nationale.

« Notre armée y est également pour quelque chose dans ce qui se passe à l’Est de la République Démocratique du Congo. Notre police aussi qui favorise parfois certaines choses qui amènent l’insécurité et bien d’autres choses à cause de sa complicité. Il faut qu’on remette de l’ordre », a allégué Félix Tshisekedi.

MPOYI NGOYI

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d bloggers like this: